• Elle est Lui

    Loin dans la pénombre, pourtant embrumée, distinguant les pâles contours, un sourire figé vient se coller. Ailleurs, là-bas. La silhouette fait place au visage à la pureté diabolique. Les traits se dessinent et les mains entourent le frêle corps. " Tu viens ? " En fait non, elle ne veut pas venir, ne veut plus. Rester là, longtemps, sous le ciel étoilé, les astres se propageant dans les yeux. Brillant(e)s. Mais la main se fait insistante alors suivre, malgré tout. Ca sera pour une prochaine fois. Il n'y aura jamais de prochaine fois. Insconcient. Paroles brèves, nous ne sommes pas là pour cela, bien sûr. Le visage enveloppe tellement qu'au fond, elle en sait plus vraiment pourquoi elle est là. Et, au final, elle s'en contrefiche. Lui aussi. Détaillant, elle rit. Les pas pressent, comme la première fois. Trop froid. Oublier, oui. Ne plus se souvenir... Lit. Le regard se fait insistant et déshabille. Sans rien. Elle le fait exprès, il a toujours eut ce qu'elle désirait. Le jeu enlise et les pupilles s'accrochent alors que les nez s'entrechoquent. Cela vole, autour et rien ne semble plus pareil. Alors, sachant le but il presse et se délecte, il sait. Pas elle, ne sait jamais. Elle ne sait jamais rien. Les draps sont défait, elle le remarque mais ne prend pas la peine de s'en revêtir, après tout, elle ne sait plus - depuis longtemps - et telle une poupée décharnée, elle se laisse, corps perdu dans la noirceur. " Ce soir, mon sale esprit est encore ivre ". Aucune importance. Toujours. Mal. Plus maintenant, plus maintenant.

    Elle est Lui. Et elle s'en veut. Si peu.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :