• Unclean.

    Le regard flou est penché vers les étoiles. L'on compte. Un, deux, trois, quatre... Repense à la précédente discussion " Il faudrait qu'on puisse fuir. N'importe où. Mais autre ". Puis des sourires, gravés, se berçant d'illusions naïves du haut de nos 17 ans. -- Je n'arrive jamais à dormir quand Lui est là. Comme si sa présence, indistincte, m'empêchait cruellement de m'assoupir, détaillant les moindres recoins du visage jusqu'à ce que l'image soit photographiée totalement. Je ne sais pas, c'est comme si sa pureté était si névrotique qu'elle en devenait malsaine. Comme si tout était faux, car si parfait. Etrange oui. Alors l'on se tourne, et d'un geste sulfureux l'on se détruit. " Tu ne m'as jamais fait mal -physiquement je veux dire ". Cligne. Puis des nuages et des visions surréalistes prenant forme tandis que les doigts se plient sous la langueur. Et -encore- les phrases échappées qu'on ne veut admettre qui surprennent et se coulent. Que veux-tu ? Tu le fais exprès, assume. Les lèvres entrouvertes cherchent l'air, les pupilles qui se dilatent, elles ne cherchant rien. Etat second. Les vêtements se lâchent et dans un délire, au bord du précipice, se jeter à corps perdu dans son antre. Ne pas fermer les yeux, ne jamais fermer les yeux. Protège-moi ? Hum. Non Possède-moi.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :